de 90 A à .... ? en route vers l'augmentation mammaire

26 octobre 2016

En route vers mon 90C...

Je m’appelle Anne, et - il faut que je me rende à l’évidence - je fais un 90 A…

 

A toi visiteur, si tu es un pervers venu chercher des photos de seins, passe ton chemin. De toute façon, je mettrai un point d’honneur à toujours cacher au maximum la partie intéressante des photos…

 

Donc je m’appelle Anne, et je suis « plate ». Je n’ai jamais été complexée, j’avais une petite poitrine, mais ferme, ronde, « qui tient dans la main »… Puis j’ai eu deux enfants et 4 ans et demi d’allaitement. Et ils ont disparu, emporté je ne sais où… Je ne regrette cependant absolument rien, l’allaitement est une des plus belles choses que j’ai fait dans ma vie, c’est une relation merveilleuse que j’ai eu avec mes enfants… (Et puis tout bien réfléchis, vu l’économie de lait réalisée, j’ai presque amorti le prix de la chirurgie !!)

 

J’ai aussi des années de plus, mon grand a 5 ans et demi, et la gravité reprend ses droits… Bref vous l’aurez compris, je n’aime plus ma poitrine.

 

 

Comment l’idée de la chirurgie m’est venue ?

 

J’ai toujours été contre ce genre de chirurgie esthétique !! Il faut dire que celles qui l’évoquaient dans mon entourage, étaient mes amies de 20 ans voulant juste « encore plus de poitrine » mais déjà bien gâtées par la nature… Je voyais dans l’augmentation, une chirurgie de bimbo… 

Et puis BAM, un jour, je me suis rendue compte que je ne supportais plus ma poitrine vide. Assez soudainement, je n’ai pas mis des années à me décider. J’ai arrêté d’allaiter en avril, et en août j’appelai le chirurgien. Ma poitrine se dégradait mais j’espérais qu’elle reviendrait après l’allaitement. Pas du tout…

 

Alors oui, nue c’est moche, mais je peux le cacher quand je suis habillée. Sauf qu’en décolleté, même avec un rembourré, le haut est vide, il n’y a que les cotes. Et lorsque je me penche en avant, en maillot ou en décolleté, on voit les petits seins vides et pendant dans le soutien-gorge-qui-triche… Je ne me supporte pas nue, ni en maillot, je ne peux pas mettre de vêtements trop décolletés, je ne peux pas choisir les vêtements que je veux (une robe tube, un chemisier, un pull un peu moulant…). Au toucher ils sont vides, juste de la peau…

 

Ce n’est pas invivable, il y a pire dans la vie… Oui mais voilà, j’ai envie d’arranger ce défaut qui me tracasse, me gène, me complexe. Et ça m’aidera sans doute à avoir plus confiance en moi, par l’acceptation de ma silhouette, par le fait de pouvoir acheter les vêtements que je veux… de laisser mon mari me voir nue… 

allé c’est parti, La décision est prise.

 

 

Le choix du chirurgien

 

Je n’ai pas cherché longtemps, on me l’avait conseillé. Une amie très équilibrée, très réfléchie, et qui était très satisfaite du résultats pour une augmentation avec réparation d’une ptose importante. 

Nous avons rencontré le médecin (mon mari et moi), le courant est très bien passé. Il met à l’aise, ne pousse pas à la consommation, fait de l’humour… Petit point « rigolo » il parle aux seins !! Au lieu de me regarder dans les yeux, il regarde dans les tétons quand il parle !!

 

Je n’ai pas trop pris les avis sur internet (sauf par curiosité), car je suis du milieu médical et je vois souvent de très mauvais médecins conseillés par plein de patientes… moi qui connais l’envers du décor, je me dit qu’on ne peut jamais vraiment se fier aux avis très subjectifs, donc je me contenterais de celui de mon amie.

 

Je me fais opérer à 1h de chez moi car on m’a déconseillé les chirurgiens du coin et même si je ne prends pas trop les avis subjectifs, ça refroidit un peu… Et pour avoir eu comme patiente la femme du chirurgien de la ville, je l’ai trouvé très froid et impoli. Bref je me sens rassurée d’aller un peu plus loin. 

 

L’hôpital est refait à neuf, il est magnifique !! ça donnerait presque envie !! ;-p

 

 

La taille et forme que je souhaite

 

Etant donné que ce n’est pas un projet murit des années, je ne me suis jamais renseignée sur les différentes chirurgies, ni prothèses… 

Mais ce que je sais, c’est que je souhaite un effet naturel. Quitte à être opérée et à avoir très (très) mal, une anesthésie générale, un gros trou sur mon compte en banque, je me dis que pourquoi pas faire un peu « plus gros » que prévu… Mais peur de me retrouver avec du trop gros… Bref, le rendez-vous du choix de la taille est prévu le 15 novembre !

 

Pour l’instant j’imagine un 90C, comme beaucoup, je pense !

 

 

Le premier rendez-vous

 

Premier RDV le 4 octobre, très bon feeling avec le chirurgien, comme dit plus haut.

 

En parlant à mes seins, donc, il m’a expliqué que j’ai les seins « trop hauts », le torse très musclé. Il m’a demandé si je faisais beaucoup de sport, a insisté sur le fait qu’il faudrait vraiment faire attention à ce que les implants ne soient pas placés trop hauts… 

En fait, j’ai un torse assez masculin, j’appelle ça « un corps de gymnaste ». Peu de poitrine, des épaules carrées, des abdos, pas de taille marquée. Ce qui rajoute au fait de ne pas pouvoir m’habiller comme je veux, de ne pas être assez féminine… 

 

 

Il me parle du prix (4200€ sans compter les 2 premières visites, l’anesthésiste, et le soutien gorge post opératoire), de ce qu’il me conseille de faire comme type de chirurgie (du dual plan : la partie haute de la prothèse sous le muscle pectoral (et il insiste 5 fois sur le fait que ça fait mal…), et la partie basse derrière la glande mammaire directement). Pour l’instant il marmonne 350cc…

Il passera par le contour de l'aérole. Pas de correction de ptose à faire. 

 

Je suis ressortie de là rêveuse !!! La douleur ne me fais pas du tout peur, je pratique la sophrologie et suis plutot positive généralement, j’ai eu deux césariennes, des montées de lait cataclysmiques… Je vais gérer, je vais gérer. 

 

 

 

Les doutes

  

A force de regarder les blogs, les forums, par moments j’ai quelques doutes : est-ce que ça vaut le coup ? Mettre autant d’argent là dedans ? Subir une aussi lourde intervention ? être handicapée plusieurs semaines (étant libérale, perte de salaire, perte de patientèle…) ? Quand à mes enfants, comment leur expliquer que pendant plusieurs jours, voire semaines, ils devront se passer de câlins à leur maman, que je ne pourrais pas les prendre dans les bras, voir même pas de câlins tout court ? Ils n’ont que 3 et 5 ans et sont très demandeurs, j’ai l’impression de leur faire subir à eux aussi cette opération… 

 

Ma poitrine n’est pas non plus la plus horrible du monde… je pourrais m’en passer… 

 

Mais oui, j’en ai besoin de cette opération. Pour m’accepter, pour me sentir belle, pouvoir m’habiller comme je veux… 

Et le fait d’en avoir parlé autour de moi m’empêche de faire marche arrière. A vrai dire, je fais exprès d’en parler pour ne plus pouvoir annuler. Je fais exprès de prendre les rendez vous rapidement pour être dans l’engrenage, j’avance et tout se suit…

 

Hate d’être au 2eme rendez vous pour concrétiser encore plus.

C’est un peu comme l’essayage de robes de mariée, lorsque l’on s’éloigne des dates des essais : Est-ce que c’est toujours elle que je veux ? Est ce que je fais une erreur ? Et puis ensuite on repasse la robe et Wahou ! effectivement c’était celle là ! je pense que les doutes que l’on peut avoir avec l’AM se dissipent quand on fait les essais de prothèses, et qu’on voit ce que l’on va bientôt avoir… 

 

 

Et on se renseigne de plus en plus…

 

 

Et en farfouillant sur internet, un monde totalement inconnu s’ouvre : projection forte, modérée, faible. Dual plan, rétropectoral ou non. 300cc , 350 cc… prothèses rondes ou anatomiques… 

 

Je m’amuse à imaginer ce qu’il me faudrait, d’après ce que je comprend : 

 

un 300-350cc, projection modérée, forme ronde car le plus utilisée mais sinon par rapport à mon anatomie il proposera peut-être de l’anatomique. Dual plan comme prévu, et péri aréolaire. 

 

On prend les paris ? ^^

 

Je lis les blogs, je m’inscris sur un forum. Tellement envie d’échanger sur le sujet. 

J’ai l’impression d’avoir un but dans la vie. Un sujet de conversation avec mon mari, dans un couple à la dérive totale. 

Je passe mes soirées à regarder des photos de seins, à les envoyer à mon mari (c’est Noel pour lui lol)… 

 

Posté par 90Anne à 21:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Et plus ça avance....

Cette nuit, j'ai fait un cauchemar...

Mon chirurgien déléguait mon opération à un medecin qui n'en avait rien à faire de moi, qui était désagréable, et me posait des mini protheses... je ressortais de là 2h après la chir, avec la même poitrine... 

J'étais heureuse de me réveiller ce matin !!!!!!!!

 

Du coup toute la journée ça m'a tracassé... Et si les prothèses étaient trop petites ??? Et si elles étaient trop grosses ???? Comment être sure ??? lool 

En plus, sur le fameux forum, je vois le décompte des jours avant l'opération !! Mon augmentation mammaire c'est dans 1 mois et 18 jours !!!!!!!!!!! Aaaaaaaah !!! Est-ce que je vais pouvoir gérer les quelques jours avec de telles douleurs, un tel handicap, et deux enfants surexcités ? en plus vers Noël ?? Est-ce que je vais supporter la douleur (moi qui avait totalement confiance en ma capacité à la gérer, je commence à avoir peur...)

 

Bref, aujourd'hui c'était une journée "doutes" !! Plus ça avance, plus je réalise, plus je pense aux choses concrètes... aille aille aille !!! 

Mais plus ça avance, et plus je vois les possibilités : les jolies vêtements, les jolis sous-vêtements... Je mincis et j'aurai bientôt une jolie poitrine... Je deviens une belle femme !!!!! Et c'est dur d'être une belle femme !!!!!!!!!!! 

 

Posté par 90Anne à 21:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mammographie

Et donc, j'ai fais ma mammo, et même une écho ! 

Important à savoir, ces examens avant une augmentation mammaire ne sont pas pris en charge ! Je trouve ça "normal" car c'est une chirurgie esthétique, mais j'imagine que c'est dans un but diagnostic et pour moi tout dépistage du cancer du sein devrait être gratuit quelque soit l'âge... 

 

J'avais une légère appréhension de cet examen car ma mère (aussi plate que moi) m'avait décrit cela comme une torture, un écrasage de néné... Bref, j'imaginais le pire ! Et bien rien du tout ! Zero douleur ! 

Alors oui on a le sein pressé entre deux plaques, mais à part un inconfort dû à la position, zéro douleur ! La manip' radio était très douce, en plus. Le radiologue relativement sympa... Bon, ils ne m'ont pas fait la conversation... J'imagine qu'une femme un peu timide et pudique doit être très mal à l'aise devant ce peu de communication et d'explication quand on est nue et livrée à d'autres personnes... Mais ils n'était pas désagréables, c'est déjà pas mal...

 

Donc à quoi ça ressemble, cet appareil ? Clic ! une petite photo discrétos, pendant les 5 minutes où on m'a laissé seule, à moitié nue, dans la grande pièce. 

IMG_1469

 

 

Et le cliché : 

IMG_1518

 

 

 

L'échographie est moins désagréable (on est pas de travers avec le sein pressé, mais on se fait quand même allègrement pelotée avec 3 tonnes de gel (youpi ils l'avaient chauffé)). 

 

IMG_1517

 

On me dit que tout roule, et je repars fièrement avec ma petite pochette : ETAPE 1 : rencontre avec le chirurgien : check ! ETAPE 2 : réaliser les examens nécessaires : en cours...

 

Posté par 90Anne à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2016

Quelques photos...

Petites photos du jour, pour vous montrer un peu, sans trop vous montrer non plus...:

 

Sur ces photos on ne voit pas trop l'ampleur des dégats (en vrai, nue, j'ai l'impression d'avoir une poitrine de mamie à même pas 30 ans...)

 

Donc on peut constater des tous petits nénés dans un soutien-gorge bien trop grand, comme tous, vu que je n'assume pas mon A, je prend du B rembourré... Mais si je me penche en avant en décolleté, ou en maillot, alors on peut apercevoir les mini seins, pendants, perdus dans tout cet espace...


IMG_8363

 

 

 

habillée sans soutien-gorge voilà ce que ça donne 

 

IMG_8362

 

 

Habillée avec le même soutien-gorge

IMG_8366

 

j'ai un corps très carré, très masculin, donc nue, mon thorax fait plus masculin que féminin... 

 

En faisant ces photos, (j'en ai fait aussi nue, pour faire un jour un avant/après) mes doutes s'estompent : je DOIS faire cette opération. J'ai honte en voyant les photos, je ne veux pas que mon mari voit ça, je ne veux pas continuer à camouffler comme je peux, pour obtenir un petit B dans lequel je flotte de toute façon... 

 

 

Posté par 90Anne à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2016

en route vers un.... 90 D ?

Avec cette histoire de chirurgie, j'apprends beaucoup de choses... Le monde des seins est un vaste monde bien compliqué ^^

Par exemple, la lettre ne veut pas dire grand chose (bon, ça, je le savais un peu)... un D sur un 85 n'est pas du tout le même qu'un D sur un 100... Bon pour simplifier les choses, on va parler en langage simplifié car ça parle à tout le monde : 90 D = un belle taille de lolos au sens marseillais du terme

 

Donc en me mesurant, on se rend compte que je fais plutot un 95 qu'un 90. Donc un 95 A...

Moi qui était partie sur du "90C" (donc une jolie poitrine, mais pas forcément trop grosse), je suis de plus en plus tentée par du 90D... Plus, ce sera trop je pense. Je regarde sur internet des photos avant/après, les photos des copines opérées... Et mon avis évolue...

Le risque, c'est que je sois trop petite pour un tel volume. ça risque de jurer avec ma petite taille. Ou faire trop grassouillette car je suis loin d'être mince (là je fais du 38 mais vous constaterez sur les photos du message précédant, que mes cuisses ne sont pas fines...ni le reste de mon corps... sauf mes seins ! lol) et ça risque de me tasser entre ça et ma taille. De plus, j'ai les seins très hauts donc je pense que ça risque de faire très "faux" si je met trop gros. 

 

Pour vous donner une idée, voici ce que je souhaitais jusqu'à présent (c'est déjà une belle taille, je l'admet) : 

Capture d’écran 2016-10-30 à 11

 

et Voilà ce qui me fait rêver maintenant : 

Capture d’écran 2016-10-29 à 22

 

 

La personne sur la 2eme serie de photos a eu aussi recours à un lipofilling mammaire : une injection de graisse dans le sein en plus des protheses, pour un rendu plus naturel (et pour mieux rééquilibrer une différence de taille entre les 2 seins). 

Donc un tel volume, sur moi, ça risque de faire too much... ?? Mais alors qu'est-ce que c'est beau !!! C'est voluptueux, généreux, sans être trop non plus... Wahou !!!! 

Bon, je serai biensur trop contente aussi si j'obtiens la même chose que la première photo !!! 

 

Et tout dépend aussi de la morphologie de départ : même en montrant ces photos à mon chirurgien, il sera sans doute difficile d'avoir ce résultat ! ça dépend de mon anatomie générale, de ma poitrine, et aussi des prothèses (volume, projection, sur ou sous le muscle, etc.). Autant dire qu'à l'heure actuelle, je ne sais pas du tout à quoi je peux prétendre. Nous en parlerons mi novembre avec le Dr B. 

Et même après la chirurgie il restera une part de mystere : le sein met au moins 6 mois à cicatriser : à s'assouplir, à bien se placer, à dégonfler... Jusqu'à un an d'après ce que j'ai pu lire.

Donc à Noel 2017 je saurai quoi demander au père Noel !!! Des soutifs !!!!!!!!! 

Posté par 90Anne à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 novembre 2016

Je continue de rêver !!!

Plus qu'un mois et demi !!! 

Dans un mois et demi, je refais ma garde robe !! Dans 15 jours, on revoit le chirurgien, on pourra savoir à quoi j'ai droit :-D

 

Hier, je me suis fait un petit plaisir sur vente-privée !!!! J'espère que je rentrerai dedans ! J'ai pris ma taille "d'avant". C'est typiquement le genre de robes que j'adore et qu'il m'est impossible de mettre actuellement... 

Capture d’écran 2016-10-30 à 20

 

Bon, pour les soutien-gorge on attendra de savoir ma taille ;-)

 

Posté par 90Anne à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2016

Premiers achats !!

Bonjour, 

Aujourd'hui, temps pluvieux, j'ai fait quelques boutiques. Et j'ai fait mes premiers achats post-op !!!! J'avais déjà acheté un soutien gorge de sport plus grand que ma taille habituelle, mais sans vraiment savoir si ça m'ira un jour, ni quand. Là, j'ai acheté des vêtements à mettre de manière sure et certaine, juste après l'opération : Des chemisiers !!

 

Je n'avais jamais vraiment réfléchis aux tenues pour après l'opération. Juste après, je veux dire. Puis un jour j'ai réalisé : Mais... mais on ne peut pas lever les bras !!!!??? Je n'ai quasiment que des vêtements qui s'enfilent en levant les bras.... !! Allé hop, j'ai profité d'une sortie centre commercial pour acheter 3 chemisiers :-)

IMG_1633

Et je pense que même à distance de l'opération ça fera très joli car deux d'entre eux sont bien centrés. ça ne peut faire qu'un super corps avec une belle poitrine !!! Je vous ferai un avant/après !

 

J'ai également, sans acheter, essayé des soutien-gorges pour faire des essais comparatifs. Je ne sais pas vraiment si je fais du 90, du 95... et j'ai même essayé du 100 et ça m'allait. Bref je suis perdue ^^.

Aujourd'hui je n'avais pas trop le temps de trop essayé donc j'ai pris un 90A (qui m'allait) et un 90D et 95D (qui étaient un peu serrés en tour de poitrine). Mon mari est allé me chercher un 100D et je respirais mieux. Donc, mystere !

Je n'ai pas non plus pu les rembourrer pour essayer sous un vêtement... Je suis donc un peu frustrée... Mais voilà la comparaison, rapidement : 

IMG_1619

 

IMG_1621

Posté par 90Anne à 21:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2016

Plus qu'un mois et 4 jours !!!

Je me retiens pour ne pas publier tous les jours sur ce blog ^^

Mais aujourd'hui il y a une petite avancée donc me voici !!! Je sors du labo ! La secrétaire du chirurgien m'a dit de mener les résultats pour mardi.

Nous sommes à moins d'une semaine du 2eme rendez vous !!! J'ai hate !! 

IMG_1657

Posté par 90Anne à 20:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2016

Ma perte de poids

Bonjour, 

Aujourd'hui j'aimerai vous parler de ma perte de poids. J'ai perdu 12kg en assez peu de temps, sans souffrir, et en ayant vraiment l'impression de mieux manger. je suis passée d'un 42 à un 38.

Pourquoi j'en parle ici ? Parce que ce "rééquilibrage alimentaire" s'inscrit dans la même optique que mon augmentation mammaire, et que l'arrêt de l'allaitement après plus de 4 ans de bons et loyaux service : je reprend ma vie, je reprend mon corps. 

Chaque chose en son temps. On ne peut pas (ou pas toujours) trouver l'énergie, la motivation, le temps, de s'occuper de soi quand on est une jeune mère. J'ai été mère au foyer, le plus dur travail que j'ai eu à faire dans ma vie. Puis j'ai ouvert un cabinet, en gérant mes 2 merveilles à côté, et en faisant construire une maison. Je n'avais jamais de temps de repos... Des enfants "difficiles" (reflux, coliques, dents, nuits agitées...), d'âges rapprochés, que je maternais à fond (portage, allaitement,...). J'ai mis ma vie entre paranthèses et j'ai été la "meilleure mère du monde", enchainant les calins et les activités, les sorties, les tétées,... 

Puis un jour, j'ai passé un cap. J'avais franchis une étape. Mes enfants arrivent à jouer seuls par moment (là par exemple ils sont dans leur chambre en train de jouer aux légos, avec quelques disputes par-ci par-là), la maison est quasiment finie, et mon cabinet roule... je peux finir un repas en restant assise. J'ai même le temps de faire pipi, ou de boire un café. Il était temps. 

Dans ma tête, une page s'est tournée. J'étais prête à arrêter l'allaitement, j'avais envie de sortir de nouveau, prête à laisser les enfants plusieurs jours d'afilé (pas trop non plus, je reste une mère-pot-de-colle). Envie de me faire tatouer, de faire des petits voyage en amoureux, de reprendre le sport... Bref, vous avez compris. 

Je suis redevenue une femme, là où je n'étais plus que maman. Et ça s'est fait tout seul. J'ai arrêté de manger des gnocchis sauce au fromage, quantité d'un homme en pleine croissance. J'ai arrêté de manger des gateaux au gouter en pensant "ce n'est pas UN gateau qui va changer grand chose". Et voyant que les kilos s'envolaient tout seuls, j'ai continué. C'est mon premier "régime", mais en fait ce n'est pas un régime, c'est un nouvel équilibre alimentaire. Qui est censé durer toute la vie. 

 

Donc :

- je ne mange quasiment plus de féculents, surtout parce que je ne suis pas dans la phase de stagnation mais encore de perte. Sinon je prendrais soin de n'en manger qu'un peu, et jamais le soir. Pour l'instant mes féculents, c'est du pain (complet, céréales, noix) le matin, grillé au four (miam)

- je ne m'affame jamais, je mange pas mal en quantité, mais des aliments à indice calorique assez faible (légumes...).

- Je mange beaucoup de légumineuses apportant beaucoup au corps et souvent pas très caloriques

- mon petit déjeuner est plus salé, est très complet, afin d'apporter le gras nécessaire à la journée, les féculents pour tenir, ...

- moi qui adore le fromage j'ai décidé de n'en manger que... le matin !! 

- je mange toujours au gouter, mais yaourt nature + compote + café

- le café m'aide à moins manger, en occupant ma bouche et mes mains quand je suis à table... et en finissant sur une note sucrée. 

- mes aliés : les poelées picard (très bonnes, qui permettent de varier les gouts), les épices (carottes/lentilles corail/curry/cumin = miam !!!), les oeufs (apportent beaucoup, calent plus que les légumes, ma principale source de protéines)... 

- je ne me prive pas trop, je m'accorde des resto, des apéros de temps en temps... Sinon je risquerai de craquer et de ne pas tenir. Je pars du principe qu'un équilibre alimentaire c'est aussi quelques bonnes choses bien grasses de temps en temps, tant que ce n'est pas tout le temps...

- je ne cuis jamais dans l'huile ni le beurre. Je fais cuit vapeur dans une poele (en mettant le couvercle), ou au four... 

- j'arnaque mon cerveau : je fais de jolies présentations, dans des moules à cupcakes par exemple. Je cherche des recettes 0 calories mais qui "présentent bien" : un oeuf dans une tomate --> au four, des lasagnes avec des lamelles de courgettes à la place de la pate... 

 

Un corps qui a tout ce dont il lui faut fonctionne bien mieux qu'un corps trop chargé en gras/sucre, ou un corps en carence. J'ai découvert ou redécouvert des aliments très sympathiques, tel que les baies de goji, les graines de courge, les fèves... 

 

Voici une journée type : 

* Petit déjeuner :

noix, amandes, baies de goji, noix de cajou (miam), graine de courge 

2 oeufs brouillés ou au plat ou durs

3 tranches de pain (complet / céréales / noix...) grillées au four,  avec du roquefort (j'adore je ne pouvais pas m'en passer j'ai opté pour le matin)

un yaourt nature

une compote (non sucrée)

+/- un fruit

café 

-->  une alternative de cet été avec des petites galettes de céréales soufflées plutot que le pain, et beaucoup de fruits (été oblige)

IMG_0943

 

 

* Repas de midi :

Généralement je mange au travail, donc soit des sachets/plats avec lentilles-soja-avoine... , soit un gros tupperware de crudités (par exemple 2 carottes crues, 1 demi fenouil cru, du brocolis, du choux fleur, des coeurs de palmier, des coeurs d'artichaut... J'AIME les légumes !!!!)

et une pomme

 

* Gouter : 

Yaourt nature 0% et compote sans sucre

+/- un fruit

café

 

* Repas du soir : 

Etant à la maison, avec mari et enfants, je fais souvent plus d'écarts... C'est là que je m'accorde donc quelques petites erreurs, même si dans l'idéal c'est justement ce repas qu'il faudrait controler au maximum)

Poelée de légumes ou mélange de légumes en conserve avec des épices/herbes ou légumes cuisinés à la vapeur ou grosse salade...

+/- oeufs (par exemple des légumes à la vapeur ça ne me suffit pas, je fais donc des flans de légumes vapeur (courgette/cumin/oeufs dans un moule à cup cake)

parfois Konjac si besoin (algues très peu caloriques, qui n'ont pas de gouts donc que je mélange à mes poelées par exemple)

yaourt 0%

compote sans sucre ou salade de fruit maison

 

Je ne fais quasiment pas de sport par manque de temps et de motivation. Du coup j'avoue perdre un peu trop de fesses à mon gout, et mon corps n'est pas "sculpté"... Je devrais vraiment m'y mettre... je pense faire du crossfit/gym/muscu à la maison, mais c'est vrai que j'ai la flemme......... 

 

Voilà pour ma parenthèse "le reste du corps", en attendant de reparler de poitrine ^^

Posté par 90Anne à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2016

J-1 / M-1 !!!!

Bonjour ! Aujourd'hui nous sommes à J-1 de mon deuxieme rendez vous chirurgien, et je vais voir l'anesthésiste !!! C'est demain que j'en saurai plus sur ce à quoi je peux prétendre, etc... 

 

Et nous commes à M-1 de mon opération !!!!! 

 

Encore plein de questions : Quelle taille, quelle forme, qu'est ce que je "peux" avoir ? qu'est ce qui fera le plus joli vu ma morphologie ?

 

La première fois nous avons parlé de chirurgie périaréolaire, donc passer par l'aréole. J'ai de plus en plus de doutes... Et si finalement on décide de faire un troisième enfant ? Et si un nouveau bébé s'invite ? C'est la méthode la plus délétaire pour l'allaitement... plus de 60% d'échec apparemment... 

Et pour moi, l'allairement est très très très (etc) important, c'est une relation tellement magique que je ne veux pas rater ça si je devais avoir un nouvel enfant...

L'option axilaire a l'air la "moins bonne"... Mais pourquoi pas sous mammaire ? Mais peur que ça se voit, peur que la cicatrice soit mal placée (trop basse, trop haute...?). Bref, on va en discuter avec le chir demain !!! 

Posté par 90Anne à 21:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]